Miss Provence cible d’injures antisémites, indignation dans la classe politique


LOIC VENANCE via Getty Images

Miss Provence April Benayoum lors de la cérémonie Miss France samedi 19 décembre

POLITIQUE – Si la cérémonie Miss France 2020 avait été gâchée par des insultes racistes, la version 2021 a elle été marquée par des injures antisémites visant Miss Provence April Benayoum. La première Dauphine d’Amandine Petit a en effet fait l’objet sur Twitter d’un déversement de commentaires haineux après qu’elle a révélé dans la soirée que son père venait d’Israël. 

Des messages immédiatement dénoncés par plusieurs élus, à l’image de la présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée nationale Aurore Bergé. “La haine antisémite et antisioniste se déploie contre miss Provence. Insupportable”, a tweeté la députée des Yvelines, joignant à son message une capture d’écran montrant plusieurs tweets haineux. 

“Aux traditionnels commentaires sexistes et racistes, on peut cette année ajouter les invectives antisémites. Cet événement me met toujours aussi mal à l’aise”, a renchéri la sénatrice socialiste (et ancienne ministre des Droits des femmes) Laurence Rossignol. “Les lâches et les frustrés des réseaux sociaux frappent à nouveau. Derrière leur clavier et scotchés devant leur télé, les propos antisémites et haineux fusent contre Miss Provence”, dénonce de son côté le député LREM de l’Indre François Jolivet.  

Auteure d’une proposition de loi sur la haine en ligne, la députée de Paris Laetitia Avia a également exprimé son indignation, tout comme le député LR des Alpes Maritimes, Éric Ciotti. 

Parmi les injures publiées sur le réseau social, des références à Adolf Hitler ou des appels au boycott de la cérémonie. Le compte de l’Union des Etudiants Juifs de France a également compilé certains propos orduriers publiés à l’encontre de Miss Provence. De son côté, la Licra a appelé les internautes à signaler en masse ces contenus, afin de pouvoir mener une action en justice. 

Sur Twitter, le phénomène de meute observé dans la soirée de samedi à dimanche est facilement mesurable. Selon les données observées par Visibrain (plateforme de veille médiatique), on constate que le nombre de tweets faisant référence à Israël a littéralement explosé dans la soirée, comme montre le graphe ci-dessous (près de 40.000 tweets avec cette mention).  

Visibrain

Comparatif des mentions « Israël » et « Miss Provence » dans la nuit de samedi à dimanche

 

À voir également sur Le HuffPost: Miss France 2021: à quoi ressemblait le monde lors de la première élection?





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.