Mort d’Armando Manzanero, compositeur mexicain, du Covid-19

[ad_1]

Ginnette Riquelme / Reuters

Armando Manzanero lors d’un meeting avec les candidats aux élections fédérales mexicaines, le 5 avril 2018 à Mexico. (Photographie de Ginnette Riquelme pour Reuters)

CORONAVIRUS – Le chanteur-compositeur Armando Manzanero, icône du boléro mexicain, est mort ce lundi 28 décembre à 86 ans des suites du Covid-19, a annoncé le président Andrés Manuel Lopez Obrador.

“C’est quelque chose de très triste. Don Armando Manzanero, un grand compositeur, l’un des meilleurs du pays, était aussi un homme sensible aux questions sociales. Je regrette vivement sa mort”, a déclaré visiblement ému le chef de l’Etat lors de sa conférence de presse matinale quotidienne.

Né dans l’Etat du Yucatan (est), Armando Manzareno était un compositeur prolifique, très connu en Amérique latine pour ses ballades romantiques.  

En 2014, il avait été le premier Mexicain à recevoir un Grammy Awards pour l’ensemble de sa carrière. 

Le chanteur-compositeur est décédé d’une crise cardiaque lundi à l’aube dans un hôpital de Mexico, a confirmé son attaché de presse à l’AFP. 

L’artiste avait été hospitalisé le 17 décembre après avoir été testé positif au nouveau coronavirus. Six jours plus tard, il avait été intubé “avec son plein consentement”, selon son entourage.

Armando Manzanero était un des compositeurs les plus emblématiques du boléro latino-américain, adopté par les Mexicains après avoir émergé et prospéré à Cuba à partir de la fin du XIXe siècle.

Également sur Le HuffPost: Ils nous ont quitté en 2020

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.