Mort de John Le Carré, le maître britannique du roman d’espionnage

[ad_1]

Leonardo Cendamo via Getty Images

Mort de John Le Carré, le maître britannique du roman d’espionnage (photographié ici le 12 décembre 2001 en Italie. Leonardo Cendamo/Getty Images)

DÉCÈS – Le maître britannique du roman d’espionnage John Le Carré est décédé à l’âge de 89 ans, a annoncé son agent ce dimanche 13 décembre.

“C’est avec une grande tristesse que je dois annoncer que David Cornwell, connu dans le monde sous le nom de John le Carré, est décédé après une courte maladie (non liée au Covid-19) en Cornouailles samedi soir, le 12 décembre 2020. Il avait 89 ans. Nos pensées vont à ses quatre fils, à leurs familles et à sa chère épouse, Jane”, a indiqué Jonny Geller, PDG du groupe Curtis Brown, agence artistique basée à Londres.

 

John Le Carré avait accédé à un succès international après la parution de son troisième roman, “L’Espion qui venait du froid” (1964), qu’il écrivit à 30 ans, “mangé par l’ennui” que ses activités de diplomate à l’ambassade britannique de Bonn en Allemagne lui procuraient.

Le roman, vendu à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde, raconte l’histoire d’Alec Leamas, un agent double britannique, passé en Allemagne de l’Est. Son adaptation au grand écran, avec Richard Burton dans le rôle-titre, marque le début d’une longue collaboration avec le cinéma et la télévision. 

La carrière de John le Carré comme agent secret avait été ruinée par l’agent double britannique Kim Philby qui avait révélé la couverture de nombreux de ses compatriotes au KGB. John Le Carré -David Cornwell, de son nom véritable- avait alors dû démissionner du MI6.

À voir également sur Le HuffPost: ”Bureau des Légendes”: ce test de recrutement est bien réel à la DGSE

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.