Néonicotinoïdes: des agriculteurs de Côte-d’Or font pression au domicile d’une députée


ENVIRONNEMENT – Pas le meilleur des comités d’accueil. Dans la soirée de ce vendredi 18 septembre, quelques dizaines d’agriculteurs membres des fédérations FDSEA et Jeunes Agriculteurs de Côte d’Or sont venus interpeller la députée Yolaine de Courson du groupe Écologie, Démocratie, Solidarité (EDS), devant chez elle à Arrans en Côte-d’Or. 

Selon Le Bien Public, ils ont notamment déversé des ballots de pailles, pneus et palette et libérée une poule, devant son domicile. La gendarmerie ainsi que la sous-préfète étaient également sur place rapporte le journal local. 

 

Les agriculteurs venaient manifester leur mécontentement après que la députée se soit publiquement opposée au projet de loi autorisant de nouveau l’usage des néonicotinoïdes pour trois ans dans le secteur de la betterave, qui sera voté en octobre. “Une décision catastrophique pour la biodiversité, alors que 80% des insectes ont déjà disparu”, jugeait-elle mercredi dans Le Bien Public.

Ce vendredi avant son action devant son domicile, la FDSEA de Côte-d’Or lui avait répondu dans un communiqué, l’accusant notamment de ne pas avoir voulu rencontrer des agriculteurs et de ne pas connaître la réalité du terrain. 

De son côté, Yolaine de Courson a réagi dans le quotidien à l’action musclée des agriculteurs en dénonçant une “une méthode qui s’apparente à d’autres méthodes que l’on connaît dans d’autres milieux”. La députée qui n’a pas porté plainte dénonce également l’impossibilité de dialoguer avec “cinquante [agriculteurs] qui hurlent et jettent des œufs”, alors qu’elle souhaitait échanger une délégation de trois personnes.

“J’ai proposé aussi qu’on puisse se voir aujourd’hui, demain ou lundi à ma permanence (…) Ils disent que je ne les ai jamais rencontrés. Ce n’est pas vrai. (…) Ils n’ont aucune raison de m’en vouloir. Depuis le début de mon mandat, je travaille beaucoup avec les agriculteurs”, a-t-elle ajouté.  

À voir également sur Le HuffPost: Cette technique agricole “naturelle” veut réduire les pesticides dans votre assiette





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.