Olivier Véran: « aucune décision entérinée » pour les vacances d’hiver


Ludovic MARIN / AFP

Olivier Véran, ici à l’Élysée à Paris, le 20 janvier 2021.

COVID-19 – Dans une interview face à des lecteurs du Parisien, Olivier Véran a été interrogé par l’un d’eux sur les vacances scolaires d’hiver ce samedi 23 janvier.

Celles-ci s’étendent cette année du 6 février au 8 mars (zone A, puis zone C, puis zone B).

“On redoute une reprise forte de l’épidémie en mars. Cela va-t-il vous amener à modifier les vacances scolaires de février afin de limiter la propagation?”, demande ainsi l’un des lecteurs au ministre.

“Je ne sais pas qui vous annonce une grande épidémie en mars! Aucune décision n’a été entérinée pour aménager les vacances”, lui a répondu Olivier Véran. “Aujourd’hui, notre pays connaît une forte tension épidémique avec plus d’admissions à l’hôpital que de sorties. Ça a malheureusement un air de déjà-vu.”

“Il faut que le couvre-feu fonctionne, qu’on parvienne à tenir bon face au variant et à gagner du temps”, développe-t-il dans Le Parisien.

“On n’attendra pas le mois de mars pour agir”

“Dans le meilleur des scénarios, on arrivera à faire baisser la pression épidémique. Si ce n’est pas le cas, on n’attendra pas le mois de mars pour agir”, prévient le ministre. “On suit au jour le jour l’évolution des effets du couvre-feu. On n’attendra pas qu’une nouvelle vague arrive pour prendre les bonnes mesures.”

La France a passé ce samedi le palier du million de personnes vaccinées contre le coronavirus, mais la pression hospitalière restait forte, bien que stable par rapport à la veille, avec plus de 25.800 patients hospitalisés, dont près de 2900 en réanimation.

Le nombre exact de personnes hospitalisées en France en raison de la maladie s’élevait ce samedi à 25.864, un niveau quasi inchangé par rapport à la veille (25.872). Les entrées à l’hôpital ces dernières 24 heures étaient au nombre de 1174 (1861 la veille), selon les chiffres de Santé publique France.

Parmi ces patients, 2886 étaient dans les services de réanimation (où sont accueillis les cas les plus graves), contre 2902 vendredi. 172 patients ont été transférés en réa ces dernières 24 heures, contre 270 vendredi.

 À voir également sur Le HuffPostLa lettre de Lucie étudiante de 21 ans à Macron pour rouvrir les facs



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.