plus de 200 patients et personnels d’un hôpital testés positifs au Covid-19


Publié par Jessy le 22 Jan 2021

Alors que le gouvernement a annoncé qu’une réouverture des restaurants n’était pas à prévoir avant le mois d’avril, 172 patients et 70 personnes du personnel de santé ont été testés positifs au coronavirus, au centre hospitalier de Compiègne-Noyon. Une nouvelle qui inquiète les habitants de la région, et qui ne risque pas de restreindre les mesures sanitaires.

>> À lire aussi : Reconfinement : la proposition CHOC d’une infectiologue qui ne va pas plaire à tout le monde !

L’hôpital de Compiègne-Noyon victime de nombreuses contaminations

Pourquoi la France n’arrive pas à réduire le taux de contamination dans le pays ? Alors que le gouvernement a instauré un couvre-feu à 18 heures, les chiffres stagnent, et la baisse reste timide. Au centre hospitalier de Compiègne-Noyon, 240 personnes ont été testés positives au Covid-19, comme l’annonce la direction de l’hôpital le 20 janvier dernier. Des contaminations découvertes après une grande opération de dépistage au sein de l’hôpital, exigée suite à des infections révélées pendant les fêtes de fin d’années, comme le rapporte France 3. La directrice de l’hôpital Catherine Latger s’inquiète de la présence d’un variant du virus.

De faux tests PCR sont fournis illégalement à certains voyageurs

>> À lire aussi : Covid-19 : Cette nouvelle date envisagée pour un troisième confinement !

“Nous continuons d’accueillir les patients […] mais en modèle plus réduit”

Face à ces nombreuses contaminations, l’hôpital s’est très vite inquiété de la présence d’un variant du virus. Des premiers tests ont pu écarter le variant britannique de l’équation, mais la présence d’un autre variant n’est pas exclue à l’heure où nous écrivons ces lignes. “Nous sommes dans l’attente d’un retour de ces investigations” affirme la directrice du centre hospitalier à France 3.

Au total, 70 personnes du personnel hospitalier ont été testés positifs, et doivent donc se confiner, créant ainsi une diminution du personnel dans le centre hospitalier. “Ce qui est le plus inquiétant là, c’est la détresse de nos collègues qui se retrouvent dans une situation très compliquée avec diminution du personnel du fait de ces tests positifs” indique la secrétaire syndicale du centre hospitalier, Sabrina Hotte Beurdeley, à France 3.

>> À lire aussi : Covid-19 : L’inquiétude monte après plusieurs décès post-vaccination !

Source : France 3 



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.