Plusieurs corps carbonisés retrouvés dans une voiture sur l’autoroute !


Plusieurs corps ont été découverts dans la carcasse d’une voiture calcinée ce mardi matin aux abords de Marseille.

À lire aussi : Choc : Elle poignarde son voisin le soir de Noël !

Plusieurs corps carbonisés près de la cité phocéenne

La voiture était stationnée sur une bretelle technique de l’autoroute A55, sur la commune des Pennes-Mirabeau, à la sortie de Marseille. Dans l’habitacle carbonisé, la police a retrouvé des corps dans la nuit de lundi à mardi aux alentours de 5h30 du matin. D’après les premiers éléments de l’enquête, deux à trois corps calcinés se trouvent à l’intérieur de cette Audi A4.

Selon France Bleu, un des corps se trouvait sur le siège passager, l’autre se trouvait dans le coffre de la voiture qui était toujours en flammes quand l’équipe de CRS est arrivée sur les lieux. Aucun coup de feu n’a été signalé cette nuit au service de police. La piste du règlement de comptes est envisagée par la police judiciaire qui est chargée de l’enquête.

Il pourrait s’agir d’un « barbecue », une méthode de la pègre qui consiste à brûler des corps après un assassinat afin de le laisser aucune trace.

Une lutte sans relâche contre les réseaux de trafic de stupéfiants

Fin novembre, près de quatorze personnes avaient été interpellées dans le cadre d’une enquête menée depuis un an par l’Office antistupéfiants de Marseille. Selon nos confrères de France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, un homme âgé de 37 ans est soupçonné d’avoir supervisé plusieurs réseaux. Grâce à plusieurs perquisitions, les enquêteurs ont pu mettre la main sur 4,5 kilos de cannabis et 60 grammes de cocaïne ainsi que sur deux armes automatiques de type Kalachnikov et des munitions.

À lire aussi : Christophe Dominici : Ces terribles confidences deux semaines avant sa mort. 



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.