Pourquoi Azealia Banks a-t-elle déterré et cuit son chat mort? Elle s’explique


Gavriil Grigorov via Getty Images

Azealia Banks, ici lors d’un concert à Moscou en 2019.

PEOPLE – Depuis plusieurs jours, c’est vers Azealia Banks que les regards sont tournés. En cause, une série de vidéos partagées sur son compte Instagram, depuis supprimées, dans lesquelles on aperçoit la rappeuse américaine déterrer le corps de son chat mort.

Ce n’est pas tout. L’interprète de “212” l’aurait ensuite fait bouillir à l’eau pour ne conserver que son squelette, comme en témoignent les séquences ci-dessous. Attention, les images peuvent choquer.

Plusieurs photos, qui ont elles aussi disparu du réseau social, attestent de l’intérêt de la chanteuse pour le crâne de l’animal.

Sur Twitter, de nombreux internautes sont horrifiés. Pensant que la jeune femme de 29 ans a “cuisiné” son chat mort pour le manger ensuite, ils crient au scandale. D’autres ont profité du surréalisme de cette situation pour la parodier, comme ci-dessous avec Alf. Le célèbre extraterrestre est connu pour son goût pour les petits félins.

Tout le monde y va de sa petite blague.

Cependant, comme le souligne la dessinatrice Maeril, il convient de prendre un peu de distance. Elle rappelle que ce qu’a fait Azealia Banks, “c’est pour récupérer ses os et reconstruire le squelette”. La pratique peut être un peu “glauque”, mais elle “gagne en popularité ces dernières années”, nous dit cette dernière.

Dans un article de 20 Minutes, paru au mois de novembre 2020, on apprend par exemple “qu’il existe une forte demande de particuliers désirant faire naturaliser leur animal de compagnie décédé”. “Je refuse au moins deux demandes par mois”, assure un taxidermiste du Pas-de-Calais au quotidien.

C’est semble-t-il la démarche qu’a entrepris Azealia Banks. Devant l’avalanche de réactions outrées, la rappeuse est sorti du silence ce mercredi 13 janvier pour expliquer qu’il s’agissait bel et bien de taxidermie. Alors que de nombreux chasseurs accrochent depuis toujours des têtes de cerfs sur leurs murs, “vous, les gars, êtes racistes”, ajoute-t-elle.

Instagram @azealiabanks

“J’ai fait tremper la tête du chat dans du peroxyde pour la nettoyer entièrement, précise l’artiste. Puis, je l’emmènerai chez un bijoutier pour la faire dorer. Lucifer était une icône. Il mérite qu’on le conserve. Vous, les filles, n’êtes pas aussi fortes que moi.”

Instagram @azealiabanks

À voir également sur Le HuffPost: Azealia Banks indigne les internautes en révélant qu’elle a sacrifié des poulets





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.