que faisait vraiment l’ancien patron des gendarmes le jour de sa mort ?


Le corps d’Elisa Pilarski a été retrouvé dans l’Aisne le 16 novembre 2019. On en découvre un peu plus sur l’emploi du temps de l’ancien chef de la gendarmerie ce jour-là.

L’affaire Elisa Pilarski remonte à dix mois. Le corps de la jeune femme avait été retrouvé couverts de morsures dans la forêt de Retz, dans l’Aisne, le 16 novembre 2019. Deux pistes avaient été privilégiées: d’une part Curtis, un American Staff, qui se promenait avec elle dans la forêt ce jour-là. D’autre part, une meute de chiens de race poitevin, appartenant au « Rallye la Passion » qui organisait une chasse à courre au même moment. Une analyse ADN est en cours depuis, mais l’enquête n’avance que très peu.

Reconstitution du jour de la mort d’Elisa Pilarski

Le média L’Union nous en apprend plus sur le déroulé de cette journée. L’ancien compagnon d’Elisa Pilarski, le lieutenant-colonel Jean-Charles Métras, était présent dans la forêt de Retz le jour de l’incident. Il avait été invité par l’un des membres de l’équipage de la vénerie, et était convié aussi bien à la messe qu’à la chasse au chevreuil avec qui il s’est rendu avec ses proches. Lorsqu’il apprend qu’un « accident de chasse » a eu lieu, il stoppe ses activités et se rend directement sur les lieux. Il fait partie de ceux qui ont inspecté le corps de la jeune femme de 29 ans.

L’officier a quitté son poste et le département en janvier 2020. Sa raison ? Réaliser un projet personnel. Finalement, après avoir accepté un poste de chargé de mission Outre-Mer à Arcueil, il a décidé de quitter la gendarmerie et monte sa propre entreprise.

Une enquête qui n’avance pas

Jean-Charles Métras n’est pas le seul à avoir changé de poste durant l’enquête. C’est le cas de l’ancienne juge d’instruction en charge de l’enquête. Elle a été nommée substitut du procureur de Reims en août. Autre magistrat très impliqué dans l’affaire, Frédéric Trinh. Il était procureur de la République de Soissons jusqu’au vendredi 11 septembre, date à laquelle il décide de quitter son poste. Il a été nommé sous-directeur de l’organisation judiciaire et de l’innovation au sein du ministère de la Justice.

A lire aussi: Elisa Pilarski : cette étrangeté qui intrigue 8 mois après le drame

Publié par Elisa le 26 Sep 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.