quelles sont les nouvelles mesures qui pourraient être annoncées par Jean Castex ?


Nous y sommes ! Ce jeudi 12 novembre, à 18 heures, Jean Castex devra tenir une conférence de presse dans laquelle il fera un point sur le confinement. Et si d’ores et déjà, Olivier Véran pointe « une forme de ralentissement » dans la propagation du Covid-19, tout porte à croire que la situation ne devrait pas forcément s’assouplir.

>> À lire aussi : Ces restaurants qui ouvrent clandestinement pour contourner le confinement !

Confinement : ce qui nous attend pour jeudi !

Assouplissement ou pas assouplissement ? Ce jeudi 12 novembre, et comme l’avait annoncé Emmanuel Macron, Jean Castex fera un point sur le confinement. Et d’ores et déjà, il semblerait que l’heure ne soit pas franchement à l’assouplissement. En tout cas, c’est ce qu’affirme le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. « Aujourd’hui il semble très tôt pour proposer un assouplissement des règles qui ont été fixées.»

Il ajoute que par ailleurs, « l’épidémie continue de gagner du terrain » et pointe une situation « extrêmement difficile » dans les hôpitaux. Hier, Gérald Darmanin avait même demandé à tous les préfets de renforcer les contrôles pour faire respecter les règles, notamment au niveau des parcs et des jardins.

>> À lire aussi : Covid-19 : Pourquoi nous pourrions bien fêter Noël sans sapin ?

Qu’en est-il des commerces de proximité ?

Face à la gronde qui ne cesse d’augmenter du côté des commerces de proximité, plusieurs initiatives ont été débattues pour permettre la réouverture des petites entreprises. Par exemple, une distanciation sur 8 m2 avec en plus, des horaires élargis et des prises de rendez-vous seraient envisageables dans le cadre d’une éventuelle réouverture.

Mais pour le moment, « on ne s’oriente pas du tout vers un desserrage pour les commerces » explique le conseiller l’exécutif. Ce sont donc des mesures qui ne pourraient être mises en place qu’à partir du 1er décembre, après le confinement. Quant à la gronde des enseignants, elle est toujours bien présente, notamment pour ce qui concerne le protocole sanitaire dans les collèges. Du coup, Jean-Michel Blanquer envisage de faire des demi-classes pour minimiser les risques de contagion. Quant aux fêtes de Noël… il va encore falloir attendre.

Source : Ouest France

Publié par Claire le 11 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.