« Tenet »: les meilleures explications des internautes sur le film de Christopher Nolan


2020 Warner Bros. Entertainment

« Tenet » de Christopher Nolan a réalisé le meilleur démarrage de 2020 en France.

CINÉMA – Après son premier week-end d’exploitation, “Tenet”, seul blockbuster à sortir pendant l’épidémie du coronavirus, a attiré 809.601 spectateurs en France et réalise le meilleur démarrage en salles de cinéma de l’année 2020, a indiqué ce lundi 31 août Warner Bros. 

Ce premier week-end est supérieur à celui des deux précédents films de son réalisateur Christopher Nolan, Dunkerque, en 2017, (708.000) et Interstellar, en 2014, (650.000 spectateurs), selon Warner. Sorti cette semaine dans plusieurs territoires dans le monde – mais pas encore aux États-Unis – “Tenet” a déjà réalisé 53 millions de dollars au box-office, rapporte l’AFP. 

Les explications des internautes

“Tenet” mêle espionnage et science-fiction, avec une accroche scénaristique qui se reflète dans son titre, un palindrome, c’est-à-dire un mot qui se lit dans les deux sens. Aussi, les personnages du film vont pouvoir avancer normalement dans l’intrigue ou reculer dans le temps pour tenter d’avoir un coup d’avance sur l’autre.

De quoi dynamiter, avec cette touche de fantastique, la trame sinon classique d’un agent secret – John David Washington, fils de Denzel, vu dans “BlacKkKlansman” – aux trousses d’un esprit du mal – Kenneth Branagh – qui menace l’humanité.

ATTENTION SPOILERS

 

 

Cet article contient des spoilers sur le film “Tenet”

Vous êtes vraiment sûr de vouloir savoir?

Alors, c’est parti.

Si certains spectateurs ont trouvé les explications de Tenet plutôt limpides, pour d’autres, le film a été un vrai casse-tête qu’ils n’ont toujours pas réussi à résoudre. Pour répondre à leur détresse, des internautes ont décrypté les théories évoquées dans le film ainsi que sa temporalité. 

Dans un thread Twitter, la photographe Pauline Darley apporte des éléments d’explication en mettant en évidence les liens entre le film et le Carré magique Sator. “Je suis complètement fascinée par le carré Sator depuis plus de 15 ans. Je ne dis pas que je connais son secret et sa signification mais j’avance dans mes recherches. J’ai des carnets entiers de notes sur lui”, écrit-elle. “Je me le suis même fait tatouer sur le bras il y a quelques années. Dès que j’ai vu le nom de film ‘Tenet’, j’espérais un lien avec le carré Sator”, confie la jeune femme. 

“Le Carré Sator est un palindrome, il peut se lire dans plusieurs sens ‘SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS’. Le plus ancien a été découvert à Pompéi. Et…dans le film Tenet, on parle plusieurs fois d’un voyage à Pompéi!”, s’enthousiasme-t-elle. Celle-ci relève que Nolan a d’ailleurs nommé ses personnages d’après les mots du carré. “Andrei Sator: le “méchant”, Arepo qui est le marchand d’art […]. Il y a également un personnage qui se nomme “Wheeler”… !! (Rouleur en français, roue)”, détaille Pauline.

Et elle va plus loin en ajoutant que “Sator en latin c’est le laboureur, l’alchimiste”. “Il comprend la terre mais aussi le monde. C’est le créateur. Dans ‘Tenet’, Andrei Sator se prend pour le démiurge. Tenet c’est “Tenir, Diriger” c’est l’action du carré et c’est tout le concept du film. C’est la théorie du temps utilisé comme un palindrome. La temporalité “normale” et inversée. D’après moi, le mot Tenet est ce qui tient le carré Sator. C’est le mot qui est le palindrome ultime.”

“Pour moi, la clé ultime du carré Sator est la lettre N. C’est le centre, la seule lettre qui ne bouge pas vraiment, qui fait le lien miroir entre le haut/bas et la droite/gauche. Je pense que Nolan a voulu symboliser cette lettre N par le tourniquet. En étudiant le carré Sator, je l’ai vu comme un mode d’emploi : Tout est cycle. Je suis cycle, le monde est régie par les saisons, le jour/la nuit etc.. Le monde a un fonctionnement et Neil le dit dans le film : ce sont les “Rouages du monde.” 

Théories concurrentes

Pour autant, si beaucoup pensent avoir reconnu le Carré magique Sator, tous ne s’accordent pas à dire que c’est ce que le film souhaitait vraiment évoquer. L’utilisateur “MountHerzl” y voit plutôt une critique du cinéma. “Pour moi, Tenet parle de cinéma. Il y a de multiples références qui le montrent : JDW qui appelle le perso de Michael Caine “Sir Michael” ou encore que Pattinson y soit le sosie de Nolan jeune”, estime-t-il. 

″‘Tenet’, c’est la critique d’un cinéma américain uniforme et générique. C’est cela le “rotas”, la rotation que le créateur doit guérir et qui touche “opera”, l’oeuvre. Dans Tenet, Nolan abuse de moyens cinématographiques sur-utilisés pour les dénoncer : les personnages flashent-back, flashent-forward littéralement dans le temps, la surenchère de clichés d’espionnage (américain qui sauve le monde de l’oligarque russe maléfique qui a une superbe femme), le fait que les personnages s’appellent des protagonistes et des antagonistes” ajoute-t-il.

“Les méchants veulent inverser le temps, c’est-à-dire qu’ils regardent dans le passé pour trouver une solution au lieu d’en trouver une pour leur futur. C’est une critique du cinéma qui se base trop (copie ?) ce qui existe déjà à travers des films génériques et surcodifiés”, analyse l’internaute. 

D’autres imaginent des théories plus subtiles encore à travers des détails volontairement laissés par Christopher Nolan, notamment autour du personnage de Neil, comme l’explique l’internaute et youtubeur Captain Popcorn. 

“Vous voyez le fameux fil rouge à l’arrière du sac à dos ? Bon. Il est établi, DERNIER AVERTISSEMENT SPOILER, qu’il s’agit de celui de Neil. Dans ma vidéo je viens étayer la fameuse théorie Neil = Max (fils de Kat et Sator) de divers exemples tirés des dialogues et comportements du film”, commence-t-il. “Le seul dialogue de Max de tout le film concerne Pompéi et la lave. L’une des spécificités associées à Pompéi, c’est le fameux rouge pompéien, obtenu avec du cinabre, un pigment. Le rouge est évidemment associé à la lave et c’est une des 4 couleurs essentielles de Tenet. Vous l’aurez compris, ce fil rouge accroché au sac à dos de Neil est une référence très subtile à Pompéi, une visite que Max aurait voulu faire avec sa mère.”

Une théorie renforcée selon lui par les dernières scènes du film. “Quelle est la dernière image de Max? Son sac à dos alors qu’il s’éloigne, tenant la main de sa maman, en écho avec Neil qui s’éloigne du protagoniste et déclare:

– Tu iras voir Kat et Max à Londres ?

– Trop dangereux.

– Même de loin?”

La temporalité expliquée

Loin des théories qui auraient pu influencer le réalisateur, d’autres spectateurs ont quant à eux concocté des plans et des schémas pour comprendre la temporalité du film et s’y retrouver. Ce qui, avec les multiples inversions du temps, n’est pas chose aisée. 

“Ce schéma se concentre sur les quatre personnages principaux du film : le Protagoniste (John David Washington) en rouge, Neil (Robert Pattinson) en bleu, Katherine (Elizabeth Debicki) en vert et Sator (Kenneth Branagh) en noir. Les passages en inversion sont indiqués par des flèches arrière”, écrit Tom Février, à l’origine de l’un de ces tweets. Dans son thread, il retrace tous les événements du film et à quel moment ils se déroulent. “Faire tenir un scénario aussi complexe sur un schéma n’a pas été une mince affaire, aussi certains éléments ont été omis. C’est le cas du personnage de Priya, qui ne s’inverse jamais, ou de celui de Ives dont le parcours suit +/- celui du protagoniste. Les événements évoqués dans le film mais jamais montrés, comme la création de ‘Tenet’ par le Protagoniste ou le recrutement de Neil dans le futur, ont également été omis” conclut-il. 

Cela méritait bien une explication.

À voir également sur Le HuffPost: “Tenet” de Christopher Nolan dévoile sa bande-annonce





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.