Totalement accro à la chirurgie esthétique, cette infirmière a dépensé plus de 100 000 euros pour se faire retoucher !


Une infirmière, accro à la chirurgie plastique, s’est fait refaire les seins à de nombreuses reprises. L’australienne a dépensé environ 100 000 livres pour ses opérations.

« Poupée en plastique ». C’est le surnom donnée à Tara Jayne McConachy, originaire de Melbourne en Australie. L’infirmière de 31 ans est accro à la chirurgie esthétique. En effet, depuis plusieurs année elle aurait dépensé plus de 100 000 livres pour ses opérations, soit environ 109 000 euros. « Je ne connais pas le montant exact que j’ai dépensé en chirurgie, mais c’est facilement aux alentours de 100.000 dollars » . L’Australienne ne fait même plus les comptes de ses passages sur le billard.

Encore des opérations chirurgicales

« J’ai eu cinq augmentations mammaires – ma taille d’implant la plus récente est de 1050 cc, une rhinoplastie, des implants fessiers, des facettes, du botox etc. » , avoue Tara Jayne au Daily Star. Suivie par plus de 84 000 personnes sur Instagram, l’infirmière a également créé un compte OnlyFans pour l’aider à financer ses nombreuses opérations de chirurgie plastiques. En seulement trois jours, la jeune femme a déjà récolté plus de 5.000 livres.

Durant le début de la crise sanitaire, Tara Jayne McConachy se trouvait en Europe pour effectuer une énième intervention esthétique. « Je n’ai pas eu le temps de récupérer correctement car l’Australie exhortait les résidents qui étaient à l’étranger à rentrer immédiatement chez eux alors que les frontières se fermaient » , raconte-elle au tabloïd. « Dieu merci, j’avais ma mère avec moi parce que je n’aurais pas pu le faire sans elle, a-t-elle raconté. Il n’y a pas de limite pour moi en matière de chirurgie plastique. » L’infirmière confie être complètement accro et souhaite augmenter la taille de sa poitrine.

« Mes lèvres sont mon aout »

« Dès que le voyage sera autorisé, je prévois de retourner à l’étranger pour rendre visite à mon chirurgien et faire augmenter la taille de mes seins à 1500 cm3 (par rapport à leur 1050 cm3 actuel). Pendant que j’y suis, je vais probablement avoir des implants de joues, un mini lifting et je suis même en train d’étudier la possibilité d’avoir des côtes enlevées pour une taille plus fine. Mes lèvres sont définitivement mon atout. Je m’assure toujours qu’elles soient belles et dodues. » conclue la jeune femme.

A lire aussi: Jessica Alves obligée de subir une nouvelle intervention de chirurgie après une grave infection

Publié par Elisa le 03 Oct 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.