Un homme interpellé pour une fausse alerte à la bombe avant la visite de Macron à Jarnac


ASSOCIATED PRESS

Le 8 janvier, Emmanuel Macron a présidé un hommage à François Mitterand. Une fausse alerte à la bombe avait été lancée quelques heures avant par un homme qui a été interpellé samedi 9 janvier.

JUSTICE – Un homme a été interpellé samedi en Charente après avoir lancé, la veille, une alerte à la bombe dans le cimetière de Jarnac, où Emmanuel Macron devait commémorer le 25e anniversaire de la mort de François Mitterrand, a appris dimanche 10 janvier un correspondant de l’AFP auprès de la gendarmerie.

Placé quelques heures en garde à vue ce week-end, l’homme, âgé de 57 ans, a expliqué qu’il voulait “s’amuser”, selon cette source.

Le vendredi matin, il avait téléphoné à la mairie de Jarnac, assurant que des bombes avaient été placées dans le cimetière, où le chef de l’État devait se recueillir sur la tombe de l’ancien président, disparu il y a 25 ans.

La menace a été prise au sérieux et les démineurs présents dans la commune ont de nouveau inspecté le cimetière de fond en comble. Sans rien trouver.

De leur côté, les gendarmes charentais ont lancé des investigations pour identifier et localiser le plaisantin. Le jour des commémorations, il se trouvait dans le département, mais les enquêteurs n’étaient pas parvenus à le retrouver.

Les gendarmes, avec le concours du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie d’Angoulême (Psig), l’ont finalement interpellé samedi chez sa fille, en Charente. Ce quinquagénaire, inconnu de la justice et qui a reconnu les faits, selon une source proche du dossier, sera convoqué prochainement pour un stage de citoyenneté.

À voir également sur Le HuffPost: Pour ses vœux 2021, Macron avait opté pour un décor très giscardien



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.