Un homme piratait les bornes de jeux de grattage du PMU et de la FDJ !


À Paris, un homme de 38 ans a été interpellé et mis en examen pour vol aggravé avec récidive. Depuis cet été, il piratait des bornes de jeux de grattage du PMU et de la FDJ dans des bars de la capitale. Le préjudice est estimé à 180 000 euros. 

L’escroc des jeux de grattage

Cet été, un homme âgé de 38 ans, avait l’habitude de fréquenter des bars équipés de bornes pour les jeux de grattage de la FDJ et du PMU. Pendant son passage dans les bars, l’escroc faisait tout pour gagner la confiance du tenancier de l’établissement. De plus, il en profitait pour faire du repérage des lieux (alarme, heures de fermeture etc.) et parvenait surtout à obtenir le code de déverrouillage des bornes. Le commissaire Levy-Valensi, adjoint au chef du service des courses de jeux a expliqué : « Ensuite, soit il se laissait enfermer dans l’établissement, soit il y entrait par effraction et faisait alors main basse sur tous les tickets et les validait sur les bornes déverrouillées ». Ensuite, afin de récupérer l’argent, l’escroc confiait les tickets gagnants à des « mules » qui lui rapportaient les gains.

À lire aussi : Attaquée par un essaim d’abeilles : on lui extrait 400 dards à la pince à épiler

Déjà arrêté pour des faits similaires

Cependant, la combine de cet escroc a pris fin jeudi 20 août. En effet, « après une enquête longue », l’homme a été interpellé puis il a été « mis en examen pour vol aggravé avec une récidive avant d’être placé en détention provisoire dimanche« , a indiqué le commissaire.

De plus, l’homme est déjà connu des services de police. Il avait été arrêté en 2019 pour une vingtaine de faits similaires d’un préjudice de 300 000 euros, plus 22 000 euros de vols. Mais alors qu’il avait été pris en flagrant délit, il avait été laissé en liberté. Depuis, il avait disparu jusqu’à ce que le service central des courses et jeux de la police soit averti par la Française des jeux et le PMU pour plusieurs vols de tickets de jeux de grattage. Cette fois-ci, l’escroc est accusé d’avoir récidivé cet été à huit reprises. Au total, il avait dérobé 180 000 euros dans des bars de Paris et de la petite couronne.

À lire aussi : Adolescente violée et tuée à Nantes : le lourd passé du tueur interpelle…

En savoir plus sur : argent – Escroc – jeux de grattage – paris – piratage – vols

Publié par Lucie le 31 Août 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.