Une association découvre deux têtes de sangliers ensanglantées sur son chantier !


Ce lundi 2 novembre à Compiègne (Oise), des ouvriers ont découvert deux têtes de sangliers sur le chantier du nouveau local d’une association franco-turque. Le président a décidé de déposer plainte.

A lire aussi: Affrontement : De violentes altercations éclatent entre des Turcs et des Arméniens ! (VIDEO)

Une découverte surprenante

Aux alentours de 8 heures, deux ouvriers ont découvert deux têtes de sangliers en arrivant sur le chantier du futur local d’une association franco-turque. Les deux têtes ensanglantées étaient posées à même le sol. Prévenue dans la foulée, la police s’est rendue sur place aussi vite que possible. Les agents ont ainsi pu constater les faits et relever d’éventuelles empreintes.

Pour l’heure, les coupables n’ont pas encore été identifiés. “On ne veut pas accuser qui que ce soit. Cela peut faire allusion au professeur assassiné ou au conflit entre la Turquie et l’Arménie, il peut y avoir plusieurs raisons” , a déclaré le président de l’association Yusuf Tuzcu .

Une communauté turque bien intégrée

S’il a reconnu le côté déplaisant de cette découverte, Yusuf Tuzcu tient tout de même à relativiser. En effet, aucun vol de matériel n’a été déploré sur le chantier. “Cela fait 35 ans que les premiers Turcs sont arrivés à Compiègne, il n’y a jamais eu de problème” , a-t-il poursuivi. Selon lui, la communauté entretiendrait de bons liens avec la population, y compris avec la communauté arménienne.

“On a déjà eu des lettres de menaces. Quand on a acquis ce bien il y a un an, on a bien senti que des gens étaient mal à l’aise” , a cependant reconnu Yusuf Tuzcu. Cette découverte a eu lieu sur fond de tension entre les gouvernements français et turcs. Des tensions sont également à déplorer entre la communauté turque et la diaspora arménienne.

A lire aussi: Erdogan critique ouvertement Charlie Hebdo pour l’avoir caricaturé et avoir porté atteinte aux valeurs de la Turquie

Publié par Elodie le 05 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.