une candidate sans soutien-gorge choque les experts



Ce mercredi 11 novembre, une candidate d’Incroyables transformations a provoqué l’étonnement chez les experts. La jeune femme ne portait pas de soutien-gorge. Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous : 

Comme tous les jours, les trois experts d’Incroyables transformations ont reçu une candidate pour la relooker. Léa Djadja, Charla Carter et Nicolas Waldorf ont crée une agence qui accueille des clients qui se plaignent du look d’un de leur proche. Coiffure, maquillage, tenue, chaussures, accessoires… Les stars de l’émission de M6 transforment les clients.

Une candidate arrive sans soutien-gorge

Et ce mercredi 11 novembre, c’est Zohra qui a passé la porte du studio de relooking. La jeune femme, qui travaille dans un espace de beauté et de bien-être, s’est affichée dans un look qu’elle qualifie de “confortable”. Legging, veste de chasseur, débardeur, baskets… Une tenue qui n’a pas franchement plu au trio. La candidate s’est assise et a enlevé sa veste, dévoilant ainsi son débardeur. Et là, c’est le drame pour les experts. Zohra ne portait pas de soutien-gorge.

T’as pas oublié de mettre quelque chose en dessous de ton t-shirt ?” , s’est moquée Léa Djadja. “T’avais pas envie de mettre tes petits oeufs au plat dans un soutien-gorge ?” , lance Nicolas Waldorf. “Tu sais que tu peux quand même mettre tes petits oeufs au plat un peu plus en valeur…” , a alors conseillé Charla Carter. La candidate a alors expliqué qu’elle prenait plaisir à ne pas porte de soutien-gorge. La jeune femme explique que s’est aussi en raison de sa petite poitrine qu’elle décide de ne pas en porter.

Une tendance chez les Françaises

Une résolution que beaucoup de femmes prennent ces dernières années. Elles sont de plus en plus nombreuses à se battre pour cette cause. C’est-à-dire la liberté de ne pas porter de soutien-gorge. Une initiative défendue par beaucoup qui est devenue très tendance. En effet, 7 % des Françaises de 18 ans et plus ne porteraient jamais, ou presque jamais, de soutien-gorge, contre 3 % avant le confinement, selon un récent sondage Ifop.

Alors les experts sont-ils à la ramasse ? On dirait bien !

A lire aussi: Un homme se fait tatouer un soutien-gorge en dentelle pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein

Publié par Elisa le 16 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.