Une messe devant Saint-Sulpice à Paris malgré le confinement


RELIGION – Ce vendredi 13 novembre, des dizaines de catholiques se sont réunis pour prier sur le parvis de l’église Saint-Sulpice, dans le 6e arrondissement de Paris, et demander la fin de l’interdiction des offices religieux pendant le confinement. Une décision, prise par le gouvernement pour limiter les rassemblements de personnes et la propagation de l’épidémie de coronavirus, confirmée la semaine dernière par le Conseil d’Etat après un recours de plusieurs évêques de France.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, la manifestation s’est déroulée dans le calme et la plupart des manifestants portaient un masque. La préfecture avait d’ailleurs autorisé cette prière de rue et la police n’a contrôlé personne. D’autres manifestations comme celle-ci se sont déroulées le weekend du 8 novembre. À Nantes, 500 fidèles s’étaient rassemblés, ils étaient 550 à Versailles.

“Le but n’est pas d’accuser le gouvernement ou le ministre de l’Intérieur mais de faire comprendre à ces gens que pour nous le salut c’est la messe, l’eucharistie, la communion”, a témoigné un fidèle sur BFMTV.

Darmanin met en garde

Vendredi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a prévenu qu’il n’hésiterait pas à “envoyer les policiers et gendarmes verbaliser”, en cas “d’acte répété”. Des réunions et des prières sont prévues à Nantes ou encore à Bordeaux.

“Je ne souhaite pas envoyer les policiers et gendarmes verbaliser des croyants devant une église, évidemment, mais s’il s’agit d’un acte répété et manifestement contraire aux lois de la République, je le ferai dès ce week-end”, a déclaré le ministre sur Franceinfo, ajoutant qu’il n’y aurait “plus de week-end de mansuétude”.

“Bien sûr que la liberté de culte est très importante, nous avons d’ailleurs laissé ouverts les lieux de culte (…) mais la vie est plus importante que tout, et la vie c’est de lutter contre le coronavirus”, a-t-il poursuivi.

Le ministre de l’Intérieur a demandé en début de semaine aux préfets de resserrer le contrôle du confinement. Il a par ailleurs indiqué dans la soirée sur son compte Twitter qu’il réunirait “pour la seconde fois les représentants des principaux cultes ce lundi matin”, afin d’évoquer “les conditions dans lesquelles pourraient se tenir à nouveau des cérémonies dans les lieux de culte en fonction de l’évolution de la situation sanitaire”.

À voir également sur Le HuffPost: À Lourdes, une messe du 15 août masquée et avec un public restreint



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.