Une sombre histoire d’agression sexuelle tourne à la mairie de Paris !


Anne Hidlago est dans la tourmente. L’adjoint à la Seine à la mairie de Paris a pris une importante décision suite à une sombre affaire d’agression sexuelle. C’est la deuxième démission d’un membre du conseil municipal de la capitale en peu de temps.

A lire aussi : « Cauchemar, dépression » : une femme balance sur Emmanuel Macron !

Pierre Aidenbaum, un adjoint d’Anne Hidalgo, suspecté d’agression sexuelle

Anne Hidalgo a du souci à se faire. En effet, Pierre Aidenbaum, adjoint à la Seine à la mairie de Paris, a démissionné pour une sombre raison. Ce lundi 14 septembre, dans un communiqué, la ville a annoncé qu’il quittait ses fonctions et cela n’est pas en raison de son âge avancé (78 ans). Il est impliqué dans une affaire d’agression sexuelle. Il est parti à « la suite de la révélation de possibles faits de harcèlement sexuel à l’encontre d’une collaboratrice » . 

Ces faits ont été signalés au procureur de la République. Une enquête pour agression sexuelle est alors ouverte. Le suspect nie en bloc. Son avocate évoque « une relation qui a dérivé au fil des années, passant d’une collaboration solide à une amitié, puis une amitié amoureuse » et explique que son client affirme que « il n’y a eu aucun passage à l’acte ni aucun propos, aucun geste relevant du harcèlement ou de l’agression sexuelle » . 

Une figure de la capitale

La mairie se présente comme intraitable face à ce type de fait « quelle que soit la qualité de leur auteur » . En effet, il ne s’agit pas de n’importe qui. Pierre Aidenbaum est conseiller de Paris depuis mars 1989, soit plus de 30 ans. Il a également été maire du troisième arrondissement entre juin 1995 et juillet 2020. L’homme politique a aussi dirigé la LICRA, la ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme de 1993 à 1999. Il avait donc une grande place dans la politique de la capitale. Cela ne faisait que deux mois qu’il était devenu adjoint à la Seine.

C’est l’hécatombe à la mairie de Paris. En effet, c’est la deuxième démission d’un membre du conseil municipal en quelques mois. Le 23 juillet dernier, Christophe Girard a dû quitter ses fonctions d’adjoint à la Culture. Il est suspecté d’avoir des liens avec Gabriel Matzneff, écrivain soupçonné de pédophilie. Il a été aussi été accusé par un homme d’agression sexuelle.

Source : Le Monde

A lire aussi : Eric Dupond-Moretti traité de « beauf » : il est la tête à abattre du gouvernement !

En savoir plus sur : agression sexuelle – Anne Hidalgo – Pierre Aidenbaum

Publié par Romane le 15 Sep 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.