Une troisième vague après Noël ? Cette inquiétude qui monte !


Alors que la France entame son déconfinement progressif, une troisième vague épidémique après les fêtes de fin d’année est tout de même redoutée.

A lire aussi : Vaccin Covid-19 : Qui sera vacciné en premier ? La Haute autorité de santé dévoile sa stratégie !

Une troisième vague épidémique redoutée

Alors que l’épidémie recule en France et que les Français pensent voir le bout du tunnel, une troisième vague n’est pas à exclure selon certains scientifiques. En effet, l’évolution de la situation est positive ces dernières semaines en France. Le 1er décembre 8 083 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmé et 365 décès supplémentaires ont été enregistrés dans les hôpitaux selon Santé publique France. Ces chiffres prouvent que le virus est encore présent sur le territoire et l’objectif des 5 000 nouveaux cas de Covid-19 par jour n’est pas encore atteint.

Plusieurs pays ont déjà été touché par une troisième vague : le Japon et les USA. Ce qui ne rassure pas l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui prédit une troisième vague après Noël et début 2021 en Europe. David Nabarro, envoyé spécial de l’OMS affirmait lors d’interviews à des médias suisses que les Etats doivent réagir rapidement : « aujourd’hui nous avons une deuxième vague, s’ils (les gouvernements européens) ne construisent pas l’infrastructure nécessaire nous aurons une troisième vague au début de l’année prochaine » .

Le Conseil scientifique avait déjà envisagé ce cas

Pareillement, le Conseil scientifique français alertait déjà le 26 octobre sur la possibilité de faire face à une troisième vague : « Il est probable que ces mesures [contre la deuxième vague] même optimisées ne suffiront pas pour éviter d’autres vagues, après la deuxième. On peut ainsi avoir plusieurs vagues successives durant l’hiver/printemps 2021, en fonction de différents éléments : état climatique, niveau et efficacité opérationnelle de la stratégie Tester, Tracer, Isoler ».

Les scientifiques donnaient également leurs avis sur les décisions à prendre pour éviter une autre vague : « envisager une stratégie de type On/Off avec des mesures de restrictions successives, variables selon les territoires et pour des durées limitées, entrecoupées de mesures plus libérales ». Les scientifiques envisageaient une deuxième option avec des mesures plus fortes et contraignantes : « une fois le contrôle de la circulation du virus rétabli (5 000 contaminations par jour), maintenir le virus à un taux inférieur à ce seuil, en suivant une stratégie de suppression de la circulation virale comme l’ont effectué plusieurs pays d’Asie, le Danemark, la Finlande et l’Allemagne ». 

A lire aussi : Covid-19 : Pendant combien de temps est-on vraiment contagieux ?

Publié par Colin le 02 Déc 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.