Interdiction aux joueurs de s’agenouiller pendant l’hymne national

 

 

 

 

 

La fédération américaine de football envisage de supprimer une règle qui interdit aux joueurs et aux joueuses de s’agenouiller pendant l’hymne national. De son côté, l’équipe féminine, championne du monde en 2019, a demandé à ce que cette règle soit directement abrogée.

Plus de deux semaines après le décès de George Floyd, le contexte sociale est tendu aux Etats-Unis. Ainsi, la Fédération américaine de football (USSF) envisage de supprimer une règle qui interdit aux joueurs et aux joueuses de s’agenouiller pendant l’hymne national, a confirmé lundi à l’AFP un porte-parole de l’instance, une abrogation que l’équipe nationale féminine voudrait immédiate et accompagnée d’excuses.

Plus tôt dans la journée, la chaîne sportive ESPN avait rapporté que la présidente de l’USSF, Cindy Parlow Cone, souhaitait que cette règle soit abrogée lors d’une réunion du conseil d’administration de l’instance prévue mardi. Cette mesure, qui stipule formellement que les joueurs doivent « se tenir respectueusement » pendant l’hymne national, avait été instaurée en 2017, juste après que la star de l’équipe nationale féminine Megan Rapinoe se soit agenouillée pendant le « Star-Spangled Banner », lors d’un match international en 2016.

Source: Eurosport

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail