Amazon France ne communiquera pas sur le pré Black Friday, et soutient les commerçants français

[ad_1]

Mercredi dernier, le Président de la République française a annoncé le retour du confinement pour un mois au minimum. Cette mesure est selon le gouvernement et les spécialistes de la santé, le seul moyen de mettre « un grand coup de frein » à la pandémie de COVID-19. Inévitablement, ce confinement contraint une nouvelle fois des milliers de commerçants à fermer boutique. Ce week-end, les premiers désaccords ont retenti.

En effet, si près de 200 000 commerçants ont reçu l’obligation de stopper leur activité, quelques grandes enseignes continuent d’ouvrir leurs portes. C’est notamment le cas du groupe français Fnac Darty, qui a décidé de ne pas fermer ses magasins Fnac. Immédiatement, les libraires indépendants ont élevé la voix en s’indignant contre ces mesures déloyales. Il n’aura suffi que de quelques heures à la Fnac pour annoncer officiellement la fermeture de ses rayons dédiés aux livres.

Le gouvernement français demande quelques efforts à Amazon.

Dans cette mouvance, Amazon reçoit également énormément de critiques. Les commerçants reprochent au gouvernement d’avoir laissé champs libres au géant américain en fermant les commerces de proximité. En temps, les relations entre Amazon et les commerçants traditionnels ne sont pas au beau fixe, mais la situation actuelle a décuplé les désaccords entre ces deux mondes. Le Premier ministre en personne a invité les Français à boycotter Amazon. À l’approche du Black Friday, il n’est pas certain que les Français résistent à faire de belles économies en se privant de cet événement annuel.

Justement, le gouvernement français a décidé de s’en prendre au Black Friday pour tenter d’entraver la route du géant. Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé de l’Industrie, a déclaré au micro d’Europe 1 : « J’ai demandé à Amazon la suspension de la campagne sur le pré Black Friday. Ça n’était pas du tout approprié dans ce moment où 200 000 commerçants vont devoir fermer leurs portes. » Amazon joue le jeu, et se montre solidaire avec les commerces français en ajoutant une section « Soutenons les entreprises françaises » sur sa page d’accueil.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.