ce nouveau réseau social veut en finir avec les trolls et la désinformation


Pouvoir discuter sereinement entre internautes sur des sujets qui nous passionnent sans avoir à craindre de voir la conversation polluée par des trolls ou voir fleurir des insultes sans la moindre raison apparente. Voici pour résumer l’ambition du nouveau réseau social Telepath lancé par deux anciens salariés de la plateforme de questions-réponses Quora.

Richard Henry et Marc Bodnick ont pour l’heure déployé leur nouvelle application en version bêta et sur invitation avec des membres triés sur le volet afin de démarrer tranquillement leur projet. Comme le présentent nos confrères de The Verge qui ont pu la tester, elle s’apparente à un savant mélange entre les réseaux sociaux Reddit et Twitter.

Une modération très stricte pour créer des discussions sereines

Comme sur le premier, les discussions s’organisent autour de sous-thèmes très variés qui vont pour l’heure des jeux vidéo à l’humour politique, en passant par le changement climatique. Et lorsque vous ouvrez l’app, celle-ci vous permet de suivre les dernières mises à jour des personnes que vous suivez à la manière dont fonctionne Twitter.

Rien de très original sur ces deux points mais ce qui distingue vraiment Telepath de la concurrence, c’est l’attention portée à la modération. Le mot d’ordre est en effet répété régulièrement par les deux fondateurs « soyez gentils ». Et si vous ne l’êtes pas, la sanction ne se fera pas attendre et un bannissement n’est pas exclu. La modération sera d’ailleurs assurée par des personnes directement salariées par l’entreprise, ce qui détonne par rapport aux acteurs du secteur qui sous-traitent ces activités.

Tout cela est destiné à créer un climat de discussion serein, où l’argumentation des autres peut convaincre et où l’on ne cherche pas par tous les moyens à imposer ses vues. Pour l’heure, Telepath va continuer de grandir progressivement avant de s’ouvrir à un plus large public. L’objectif est de parvenir à une base d’utilisateurs de 4000 personnes dans les semaines qui viennent.

Cette expérience sera en tout cas à observer de près. Beaucoup se détournent en effet des réseaux sociaux en raison de la violence des débats. Tandis que d’autres reprochent justement à ces derniers une censure trop importante. La politique de modération très stricte promue par Telepath n’est donc pas de nature à plaire à tout le monde mais elle a le mérite de s’attaquer de front à une problématique loin d’être résolue par les géants du web.



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.