Ces banques qui refusent que vous achetiez des crypto-monnaies


Une récente étude de l’Association CryptoFR devrait être très utile pour les particuliers souhaitant investir dans des jetons numériques. En faisant appel à sa communauté et aux dires des banques, l’enquête dévoile quelles sont les banques les plus à même de vous laisser tranquille pour acheter des crypto-monnaies, et quelles sont celles qui iront jusqu’à vous interdire la transaction.

Avec l’émergence des banques en ligne et des nouvelles technologies de la finance (fintech), les établissements bancaires se séparent en deux camps, au sujet de l’investissement ou non dans les actifs numériques. À la grande surprise, les néobanques ne sont pas toutes aussi ouvertes qu’on pourrait le penser, et certaines banques traditionnelles semblent miser sur la blockchain. Selon le patron de la startup Ripples, « la moitié des 20 plus grandes banques du monde » se mettront d’ailleurs à échanger sérieusement des jetons numériques dès l’année prochaine.

Des banques frileuses des crypto-monnaies

L’étude a été effectuée au premier semestre 2019, et s’appuie sur les réponses aux questions concernant d’éventuelles difficultés rencontrées en amont et en aval des transactions vers des actifs numériques. Selon les résultats publiés en ce début d’année 2020, le Crédit Agricole est la banque la plus à même de vous interdire d’acquérir des crypto-monnaies. La banque n’est pas la seule : la Banque Postale, la Caisse d’Épargne, BNP Paribas, CIC et LCL figurent également comme des enseignes très frileuses de ces financements.

Face à des transactions jugées à risque par ces établissements, les clients se voient généralement refuser leurs payements bancaires directement, voire la clôture de leur compte sous 60 jours. Les banques telles que le Crédit Agricole confirment qu’elles enregistrent les plateformes de crypto-monnaies, et bloquent notamment les IBAN des clients pour qu’ils ne puissent pas investir. Pour contrer l’interdiction, certains demandent de signer une décharge de responsabilité à la banque, mais là encore, le travail n’est pas de tout repos. Les délais sont longs révèle Quentin de Beauchesne, président de l’AssoCryptoFR, et parfois les clients ne « sont jamais débloqués ».

© Infographie Capital (données AssoCryptoFR)

Dans le classement que vous pouvez trouver ci-dessus, vous constaterez que certains établissements sont en jaune. Ils correspondent aux résultats jugés « solides » par leur nombre de réponses supérieures à 20, et par l’absence de réseau d’agence locale. Il faut noter qu’en cas d’activité illicite, les directeurs d’agences locales sont pénalement responsables, cela expliquant que certaines structures de ce type interdisent les investissements sur les plateformes d’achats et ventes de crypto-monnaies.

Quelle banque choisir pour investir en cryptos ?

Prenons la direction des banques les plus ouvertes face au sujet controversé des cryptomonnaies. Sur le haut du classement, N26 et la Société Générale font partie des références, suivi de la très populaire Boursorama Banque. Le premier réflexe pour les particuliers se voyant refuser leur transaction de crypto-monnaies est de se tourner vers des néobanques comme N26, mais on peut constater que des établissements traditionnels sont également en phase avec les actifs numériques. Axa Banque et Crédit du Nord sont d’ailleurs les banques ayant le plus reçues de réponses positives, selon l’association CryptoFR.

Parmi ces banques « cryptos friendly », on peut aussi voir ING figurer en 7ème position. Son résultat plutôt positif n’est pas surprenant, tant la banque développe actuellement un nouveau service de stockage de crypto-monnaies, qui devrait s’intégrer à son offre bancaire dans les années à venir, à la manière de Coinbase.

Compte courant

Conditions : Sans condition de revenus

Frais annuels : 0 €  •  Dépôt initial : 10 €

Dépôt de chèques : ✔  •  Dépôt d’espèces : ✔

Carte bancaire

Coût mensuel de la carte : 0 €

Retraits zone euro : Gratuits  •  Paiements zone euro : Gratuits

Retraits en devises : Gratuits  •  Paiements en devises : Gratuits

EN VOIR +

1

Compte courant

Conditions : Sans condition de revenus

Frais annuels : 36 €  •  Dépôt initial : 150 €

Dépôt de chèques : ✔  •  Dépôt d’espèces : ✔

Carte bancaire

Coût mensuel de la carte : 0 €

Retraits zone euro : Gratuits  •  Paiements zone euro : Gratuits

Retraits en devises : 2%  •  Paiements en devises : 2%

EN VOIR +

2

Compte courant

Conditions : 1 000€ nets/mois de revenus minimum ou 2 500€ d’encours sur vos différents comptes

Frais annuels : 0 €  •  Dépôt initial : 300 €

Dépôt de chèques : ✔  •  Dépôt d’espèces : ✘

Carte bancaire

Coût mensuel de la carte : 0 €

Retraits zone euro : Gratuits  •  Paiements zone euro : Gratuits

Retraits en devises : 1,94%  •  Paiements en devises : 1,94%

EN VOIR +

3



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.