Cloudflare et Internet Archive s’associent pour un web plus fiable

[ad_1]

Il y a 24 ans, Internet Archive commençait à archiver les pages web avant de créer Wayback Machine, un outil public qui permet de retrouver ces archives, par exemple en regardant à quoi ressemblait certains sites web il y a quelques années. En somme, vous pouvez vous promener dans le temps pour voir l’évolution de design et de fonctionnalités de nombreuses plateformes.

« Rendre le web plus fiable »

Aujourd’hui, le service annonce sa collaboration avec Cloudflare, une société américaine connue pour ses activités dans les services de sécurité Internet ainsi que son réseau de distribution de contenu.Dans un communiqué, Internet Archive indique que les deux parties « travaillent désormais ensemble pour contribuer à rendre le web plus fiable ».

Pour ce faire, tous les sites web qui utilisent le service Always Online de Cloudflare verront leur contenu automatiquement archivé. Dès que de nouvelles URL seront ajoutées, elles seront soumises à la Wayback Machine. Si c’est la première fois qu’une URL est archivée, elle sera répertoriée sous le nom de Première archive, indique le service.

Matthew Prince, PDG et cofondateur de Cloudflare, résume cette initiative : « La Wayback Machine d’Internet Archive dispose d’une infrastructure impressionnante qui permet d’archiver le web à grande échelle. En travaillant ensemble, nous pouvons faire un pas de plus pour rendre l’Internet plus résilient en mettant un terme aux problèmes de serveur pour nos clients et en évitant d’interrompre les activités des entreprises et des utilisateurs en ligne ».

La Wayback Machine a archivé plus de 468 milliards de pages web depuis sa mise en service il y a une vingtaine d’années, contre plus d’un milliard de nouvelles URL chaque jour. Internet Archive ajoute à cela que ces contenus sont accessibles au grand public, mais aussi aux journalistes, aux chercheurs ou encore aux universitaires. Cela permet plus de transparence et d’accès à l’information, d’où l’idée de fiabilité mise en avant par les deux parties concernées.

Internet Archive explique également qu’il archive les différentes URL par le biais de différentes méthodes en plus de la nouvelle option Always Online. Le crawling des URL concerné se fait par exemple via la fonctionnalité Save Page Now, disponible directement sur le site de la Wayback Machine.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.