Deliveroo cotée en bourse en 2021, c’est possible


La société de livraison de repas à domicile Deliveroo pourrait être introduite en bourse l’année prochaine alors que des discussions en privé se sont avérées aller dans ce sens. Bloomberg, qui rapporte cette information, s’est appuyé sur des sources proches du dossier, mais précise qu’aucun plan n’a encore été détaillé, et que la firme a refusé de commenter ces déclarations.

Sur un marché très concurrentiel et qui se cherchait encore un modèle d’affaires jusqu’en 2020, la crise sanitaire et l’investissement d’Amazon dans son capital ont réconforté Deliveroo qui pourrait donc devenir public l’année prochaine. Cette information est une première pour la marque qui continuait de maintenir le silence jusqu’alors sur sa santé financière.

De la croissance et des perspectives d’avenir

La dernière information en date sur son bilan, comme le rappelle Bloomberg, concerne l’année 2018 et la folle croissance de Deliveroo à 72 %. Il y a deux ans, son exercice lui avait permis de récupérer pas moins de 607 millions de dollars. L’année suivante, son principal concurrent Uber Eats marquait le même score, lui qui avait cherché à avaler Deliveroo par la même occasion.

La société Deliveroo n’a pas continué se montrer transparente les années suivantes. Le secteur de la livraison de repas est en pleine expansion mais le nombre d’acteurs a très rapidement saturé le marché et les sociétés ont dû redoubler de créativité.

Pour afficher le meilleur bilan possible et continuer à s’afficher dans le vert, Deliveroo a une nouvelle idée pour la suite de son activité. Au même titre que Uber Eats, elle souhaite se divertir en mettant en place un nouveau concept de store dans lequel les restaurateurs pourraient venir louer un espace et faire leur cuisine pour toucher de nouveaux secteurs géographiques à moindre prix.

La crise sanitaire ne peut que renforcer les ambitions de Deliveroo et ses concurrents, qui furent propulsés pendant le confinement alors que le budget restaurant des consommateurs fut redirigé vers les commandes au domicile. À l’international, Uber Eats rapportait en juin dernier que sa plateforme avait reçu une augmentation de 64 % de son nombre de restaurateurs inscrits.

575 M$ pour l’investissement

Pour réussir une potentielle IPO, Delivroo va devoir mêler la poursuite de ses investissements avec la recherche d’un bilan serein pour ne pas alerter les futurs actionnaires. Pour cela, elle peut encore compter sur Amazon, qui a rejoint le rang des investisseurs de la plateforme en injectant pas moins de 575 millions de dollars l’année dernière.

Rendez-vous l’année prochaine pour en savoir plus, Deliveroo attendant certainement de mesurer l’ampleur des changements dans les habitudes de consommation pour réellement passer le cap de la cotation boursière. En attendant, d’autres sociétés sont aussi en chemin vers une introduction, découvrez ici les actualités de Airbnb et du français OVH.



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.