Des employés d’Amazon inculpés pour corruption et mise en danger des consommateurs

[ad_1]

Nouveau scandale anticoncurrentiel sur la planète tech. Et sans surprise c’est un GAFA qui se retrouve au coeur des accusations. En l’occurrence, Amazon. Dans un long communiqué rédigé par le ministère de la Justice américaine, ont lire le passage suivant : « Des consultants d’Amazon ont versé plus de 100 000 dollars de pots-de-vin pour obtenir un avantage concurrentiel injuste d’une valeur de plus de 100 millions de dollars ».

Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que des vendeurs tiers ont versé quelques dizaines de milliers de dollars à au moins 10 employés Amazon et sous-traitants, pour accéder à quelques privilèges. La plupart des hommes inculpés sont domiciliés aux États-Unis, sauf un localisé en Inde. Ces personnes accusées de corruptions comparaîtront devant le tribunal de district américain de Seattle le 15 octobre prochain.

Pourquoi verser des pots-de-vin ?

Comme nous l’avons évoqué, les vendeurs tiers qui sont parvenus à corrompre ces employés ont obtenu en échange de nombreux privilèges. Par exemple, les employés ont pu réactiver des comptes marchands suspendus par Amazon pour des raisons très sérieuses comme la sécurité des consommateurs. Par ailleurs la pratique la plus courante est de payer un employé pour qu’il mette en avant les produits d’un vendeur tiers en écartant illégalement la concurrence. La plupart de ces faits remonteraient à 2017, les actes seront jugés seulement au mois d’octobre et nous ne savons pas si des cas similaires ont continué de se produire au fil des années.

Le problème est surtout que les principales victimes de ces arrangements sont les consommateurs. En effet, le procureur dénonce ceci : « La victime ultime de ce comportement criminel est le consommateur qui obtient des marchandises de qualité inférieure ou même dangereuses qui auraient dû être retirées du marché ». Ces personnes agissaient en pleine conscience de leurs actes. Et savaient parfaitement que certains produits remis en ligne pouvaient causer du tort aux clients de la plateforme.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.