Et si l’ECG de l’Apple Watch vous rendez hypocondriaque et stressé ?

[ad_1]

Bien avant l’arrivée de l’Apple Watch Series 6, les montres connectées conçues par la firme de Cupertino permettaient d’utiliser la fonction électrocardiogramme. En apparence, cette option est incroyable, surtout pour les sportifs et les personnes ayant des problèmes de santé. Pourtant, une récente étude démontre que l’ECG de l’Apple Watch pourrait rendre ses utilisateurs hypocondriaques. Ou du moins, pourrait les duper.

10% des patients se sont révélés malades.

Cette étude révèle que seulement 10% des consultations à la Mayo Clinic à cause d’une alerte de l’Apple Watch reçoivent un diagnostic de maladie cardiaque. Heather Heaton, professeur adjoint de médecine d’urgence à la faculté de médecine de la Mayo Clinic, estime que ce genre de dispositif de surveillance de la santé à domicile a tendance à venir encombrer les urgences, et peut amener à une surutilisation du système de santé. Le professeur Heather Heaton est également à l’origine de cette étude, il appui sur le fait qu’être dépendant de l’ECG de l’Apple Watch peut conduire à de lourdes dépenses inutiles pour le patient, mais également pour le système en général.

L’étude a été réalisée intelligemment. Le professeur et son équipe ont décidé d’analyser les dossiers médicaux des patients provenant de tous les établissements de la Mayo Clinic. Ils ont focalisé leurs recherches sur le terme « Apple Watch » sur une période précise de 6 mois entre décembre 2018 à avril 2019. Si vous suivez, vous aurez compris qu’il s’agit de la période où Apple a commencé à introduire une fonction permettant de détecter les rythmes cardiaques anormaux.

Les résultats sont sans appel, 264 patients ont déclaré que leur montre connectée Apple indiquait un rythme cardiaque anormal au cours de cette période. Environ deux tiers présentaient des symptômes, notamment des étourdissements ou des douleurs thoraciques. Pourtant, seuls 30 patients de l’étude ont reçu un diagnostic cardiaque après leur visite chez le médecin. Le reste des patients présentant des symptômes étaient tout simplement rongés par le stress causé par les alertes de l’Apple Watch.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.