Google rejoint Apple dans l’objectif de la neutralité carbone

[ad_1]

Google a évoqué de nouvelles ambitions en matière d’écologie, indiquant qu’il prévoyait d’être une des premières grosses entreprises du secteur des technologies à devenir zéro carbone d’ici l’année 2030.

Ce jour, la société a partagé un texte sur le sujet ainsi qu’une vidéo dans laquelle Sunder Pichai, CEO de Google, prend la parole. Concis, il indique : « La science est claire : le monde doit agir maintenant si nous voulons éviter les pires conséquences du changement climatique ».

Objectif 2030 pour Google

Dans le communiqué, l’entreprise américaine résume ses projets passés, présents et futurs : « Au cours de notre décennie de fondation, Google est devenu la première grande entreprise à être neutre en carbone. Au cours de la deuxième décennie, nous avons été la première entreprise à atteindre 100% d’énergie renouvelable. D’ici 2030, nous voulons être la première grande entreprise à fonctionner sans carbone ». On rappelle que Google compense déjà ses émissions carbone depuis 2007 grâce à des investissements dans les énergies renouvelables —au point qu’il a compensé ses émissions depuis sa création en 1998, ajoute le groupe.

Sunder Pichai ajoute au sujet de cette ambition écologique qui s’étalera sur 10 ans : « Nous commencerons par opérer avec une énergie sans carbone 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 dans tous nos data centers et bureaux du monde entier […] Cela signifiera que chaque e-mail que vous enverrez via Gmail, chaque question que vous poserez dans la recherche Google, chaque vidéo YouTube que vous regarderez et chaque itinéraire que vous emprunterez à l’aide de Google Maps, sera alimenté par une énergie propre chaque heure de chaque jour ».

Google prévoit également de soutenir ou de mener des projets en lien avec des technologies durables, par exemple en continuant de proposer des options de transports durables sur Maps, comme les vélos et les transports en commun. La marque évoque également ses thermostats Nest qui ont « permis aux clients d’économiser 50 milliards de kWh d’énergie au fil des ans » ou encore Flights qui permet de trier les vols en avion selon leur empreinte carbone.

L’entreprise américaine n’est pas la seule à vouloir devenir zéro carbone dans les années à venir. Apple a également récemment fait part de sa volonté d’atteindre ce même objectif dans 10 ans, le tout en réduisant ses émissions de 75% et en compensant les 25% restants —avec plusieurs plantations de taille dans plusieurs pays par exemple.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.