Kim Kardashian West, Katy Perry, et plusieurs célébrités quittent Instagram en menaçant Mark Zuckerberg


Hier, quelques célébrités, dont Kim Kardashian, ou Katy Perry ont décidé de stopper les publications sur leurs comptes Instagram, et accessoirement Facebook. Les comptes qui on prit cette décision détiennent plus millions d’abonnés et pourraient donc rapidement influencer d’autres utilisateurs à faire de même. Ce combat vise la société Facebook et son indifférence face aux discours haineux qui continuent de se propager normalement sur ses diverses plateformes.

Quelle est l’ampleur de ce mouvement ?

Sur Twitter, Kim Kardashian West a écrit : « J’aime pouvoir me connecter directement avec vous via Instagram et Facebook, mais je ne peux pas rester assis et silencieux alors que ces plateformes continuent à permettre la diffusion de haine, de propagande et de désinformation – créées par des groupes pour semer la division et diviser l’Amérique – pour ensuite prendre des mesures après que des gens soient tués ». Pour que vous mesuriez l’ampleur de cette déclaration, Kim Kardashian compte plus de 188 millions d’abonnés sur Instagram et 30 millions sur Facebook.

De son côté, Katy Perry et ses 107 millions d’abonnés ont décidé de suivre le mouvement en postant la même image avec un message similaire : « J’aime partager ma musique et ma vie avec vous sur Instagram et Facebook, mais je ne peux pas rester les bras croisés pendant que ces plateformes ferment les yeux sur les groupes et les messages qui propagent une désinformation haineuse et une confusion intentionnelle ».

Ce mouvement débarque au même moment que le mémo rédigé par Sophie Zhang. Cette data scientist licenciée par Facebook vient de dénoncer les agissements de la société à l’approche des élections américaines dans un texte de 6600 mots.

La campagne « Stop Hate for Profit » a été lancée par plusieurs organisations comme Anti-Defamation League ou encore Color of Change. Ces organisations demandent des choses concrètes à Facebook à travers une liste de 10 points essentiels à régler. C’est cette même campagne qui en juin dernier a poussé plus de 1200 annonceurs à couper leurs comptes publicitaires pour montrer leurs désarrois avec le GAFA.





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.