La nouvelle idée de YouTube pour gagner encore plus d’argent


Aujourd’hui, avec ses 2 milliards d’utilisateurs connectés, YouTube est une véritable machine à cash, non seulement pour Google, mais également pour les créateurs qui monétisent leurs vidéos. Si les publicités sont la principale source de revenus sur la plateforme, YouTube propose également un abonnement appelé YouTube Premium, ainsi que des abonnements payants à des chaînes.

Et bientôt, Google pourrait doter YouTube d’une nouvelle source de revenus : le e-commerce. En effet, comme le rapporte un article de Bloomberg, la plateforme de streaming vidéo voudrait vendre des produits directement sur son application.

Dans le cadre d’un test, YouTube a demandé à des créateurs d’identifier les produits qui apparaissent sur leurs vidéos. L’objectif est que ces vidéos puissent ensuite devenir des sortes de catalogues depuis lequel les utilisateurs pourront faire des achats en quelques clics lorsqu’un produit leur plaît.

Par ailleurs, YouTube a confirmé que ce test a bien lieu. Cependant, pour le moment, la plateforme de streaming vidéo n’a pas donné plus de détails concernant cette nouvelle fonctionnalité. Et on ne sait pas quand Google pourrait lancer celle-ci. En tout cas, les créateurs auraient le contrôle sur les produits qui seront identifiés sur leurs vidéos. Google travaillerait aussi avec l’outil de e-commerce Shopify.

L’intégration d’un service de e-commerce sur YouTube pourrait s’avérer très lucrative puisque beaucoup d’internautes utilisent la plateforme vidéo pour regarder des avis ou bien pour découvrir de nouveaux produits. D’ailleurs, les chaînes « beauté » font partie des catégories les plus populaires sur la plateforme.

Google, le nouvel Amazon ?

Ce qui est certain, c’est que Google s’intéresse de plus en plus au e-commerce. D’ailleurs, cette année, la firme de Mountain View a décidé de muscler Google Shopping en rendant cette plateforme accessible gratuitement à tous les e-commerçants. Et visiblement, YouTube pourrait aussi être inclus dans l’effort de Google pour se faire une place dans le e-commerce.

Facebook est également parti à l’offensive durant la pandémie. Alors que le numéro un des réseaux sociaux facilitait déjà les ventes entre particuliers grâce à sa plateforme Marketplace, celui-ci a aussi lancé Shops, une fonctionnalité qui permet aux entreprises de créer facilement un catalogue pour leurs produits.

Avec cette fonctionnalité, le numéro un des réseaux sociaux espère aider les PME qui ont dû fermer à cause de la pandémie à basculer facilement vers le commerce en ligne. Et en plus du e-commerce, Facebook s’intéresse aussi aux paiements.

En plus de développer la cryptomonnaie Libra, Facebook a également développé des systèmes qui permettent de faire des transactions par le biais de ses services de messagerie.



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.