La plupart des employés de Microsoft pourront travailler chez eux même après la COVID-19


On dit souvent que le monde ne sera plus le même après la COVID-19. Et parmi les changements provoqués par cette pandémie, il y a le recours massif au télétravail. De nombreuses entreprises, dont les géants américains de la tech, ont décidé d’adopter le télétravail afin de protéger leurs employés.

Et même si de nombreux États ont déjà rouvert leurs économies, beaucoup de personnes travaillent encore chez eux. Par exemple, Microsoft a déjà informé ses employés qu’ils pourront continuer à télétravailler au moins jusqu’à janvier 2021. Mais petit à petit, cette mesure qui devait être temporaire devient permanente. En effet, Microsoft va permettre à une partie de ses employés de travailler chez eux, une partie du temps, même après la pandémie.

Si d’autres entreprises ont mis tout le monde au télétravail et de manière permanente, Microsoft va adopter un modèle hybride. Dans une note publiée sur le site de la firme, la DRH Kathleen Hogan explique comment celle-ci va adopter une politique plus flexible une fois que la crise sanitaire sera terminée.

« La flexibilité peut signifier différentes choses pour chacun de nous, et nous reconnaissons qu’il n’existe pas de solution universelle compte tenu de la variété des rôles, des exigences de travail et des besoins commerciaux que nous avons chez Microsoft. Pour y remédier, nous avons fourni des conseils aux employés pour qu’ils prennent des décisions éclairées concernant des scénarios qui pourraient inclure des modifications de leur site de travail, de leur lieu de travail et / ou des heures de travail une fois que les bureaux sont ouverts sans aucune restriction COVID-19 », explique-t-elle.

Si certains employés ne peuvent pas télétravailler, tandis que d’autres postes sont plus compatibles avec cette pratique, Microsoft s’attend à ce que la plupart de ses employés travaillent une partie du temps (moins de 50 %) chez eux, et une autre partie sur site. Bien entendu, les changements devront se faire après des concertations entre les managers et les employés.

Facebook et Google se mettent également au télétravail

À l’instar de Microsoft, Google envisage aussi d’adopter un modèle hybride. « Nous croyons fermement qu’être en personne, être ensemble, avoir un sens de la communauté est très important lorsque vous devez résoudre des problèmes difficiles et créer quelque chose de nouveau, donc nous ne voyons pas cela changer. Mais nous pensons que nous devons créer plus de flexibilité et plus de modèles hybrides », a expliqué Sundar Pichai, le patron de la firme de Mountain View.

Un sondage réalisé auprès des employés de Google montre que la majorité de ceux-ci estiment qu’ils doivent retourner au bureau, mais pas tous les jours. Facebook, de son côté, pense que la moitié de ses employés pourra travailler à domicile durant les dix prochaines années. Twitter, quant à lui, a décidé de faire du télétravail la nouvelle norme.

« […] si nos employés ont un rôle et une situation qui leur permettent de travailler à domicile et qu’ils veulent continuer à le faire pour toujours, nous y arriverons. Sinon, nos bureaux seront eux-mêmes chaleureux et accueillants, avec quelques précautions supplémentaires, lorsque nous nous sentirons en sécurité pour revenir », a expliqué la plateforme de microblogging. Mais le télétravail ne convient pas à tous les acteurs de la tech. Netflix, par exemple, n’y trouve aucun avantage. Et le géant du streaming envisage de faire revenir ses employés au bureau lorsqu’un vaccin sera trouvé.



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.