Le prix moyen d’un smartphone a augmenté au second trimestre malgré la crise

[ad_1]

Malgré la crise et une baisse de la demande, le prix moyen d’un smartphone a augmenté au second trimestre, selon une étude réalisée par la société Counterpoint. Alors que la demande pour les appareils abordables a diminué, le marché des modèles premium a été plus résilient.

Pour cette étude, Counterpoint utilise une donnée, le wholesale average selling price (ASP) ou prix de vente moyen de gros. D’après l’étude de cette entreprise, ce prix de vente moyen a augmenté de 10 % lors du second trimestre 2020, par rapport au prix de vente moyen durant la même période en 2020.

Celui-ci a augmenté sur tous les continents, sauf en Amérique Latine. Et celle-ci n’aurait été que de 1 % en Europe. Cette augmentation du prix moyen des smartphones malgré la crise serait expliquée par plusieurs facteurs.

Le segment premium résiste mieux à la crise

« Alors que la pandémie COVID-19 a eu son effet sur le marché global des smartphones, le segment haut de gamme a été très résilient, avec une petite diminution de 8% en glissement annuel au cours du trimestre par rapport à la plus forte baisse du marché mondial des smartphones », lit-on dans un billet de Counterpoint.

« L’impact économique de la pandémie sur la base d’utilisateurs potentiels du segment premium était moindre par rapport aux autres segments de clientèle », ajoute l’entreprise. D’autre part, Apple, qui est le plus important acteur sur le segment premium, n’a finalement pas été trop affecté par la pandémie au second trimestre.

La hausse des expéditions de smartphones 5G aurait aussi contribué à cette hausse du prix de vente moyen des smartphones dans le monde. Counterpoint estime que les appareils 5G ont une part de 10 % sur les expéditions mondiales, mais une part de 20 % sur les revenus de l’industrie.

Au second trimestre, la plupart des modèles 5G étaient encore des appareils premium alors qu’aujourd’hui, on a plus de modèles 5G mais abordables, comme le OnePlus Nord. Par ailleurs, les ventes de smartphones 5G ont été dopées par la Chine, où l’économie avait déjà rebondi au second trimestre.

D’un autre côté, le marché des smartphones milieu de gamme et d’entrée de gamme a été plus durement frappé par la crise et le confinement. Ces appareils seraient en effet plus souvent achetés dans des magasins, mais pas en ligne. Et les personnes qui s’intéressent à ces appareils auraient évité de faire des dépenses non indispensables à cause de la situation économique.

« Dans l’ensemble, la réduction de la demande pour les appareils de niveau de prix inférieur en raison de l’impact économique et de la fermeture des magasins hors ligne, la résilience du segment haut de gamme et la hausse des ventes de la 5G, en particulier en Chine, ont contribué à la hausse de l’ASP (ndlr, le prix moyen) pour un smartphone au cours du trimestre », résume Counterpoint.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.