Les employés des entreprises technologiques réclament une plus grande régulation de leur secteur

[ad_1]

Ils inquiètent par leur puissance et leur tendance à évoluer dans des domaines de plus en plus vastes. À tel point que de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer une meilleure régulation du secteur des nouvelles technologies, voire même un démantèlement de certains géants de la Tech, devenus beaucoup trop gros pour ne pas gêner la libre-concurrence.

Un sondage récent mené par Index Ventures et Qualtrics aux États-Unis a permis d’aborder ce sujet important. 1275 personnes ont participé à cette étude, parmi lesquelles un tiers d’étudiants, un tiers d’employés d’entreprises technologiques de moins de 1500 salariés et un tiers provenant des plus grandes compagnies.

Facebook, un géant en manque de popularité

Ce qui surprend le plus dans les résultats est la grande unanimité autour de la nécessité d’une meilleure régulation. Ainsi, 81 % des répondants estiment que les entreprises du secteur doivent voir leurs activités d’avantage réglementées. Parmi les sujets qui préoccupent le plus les professionnels et les étudiants, on retrouve l’utilisation des données personnelles à 30 %, suivie de la modération des contenus à 26 %. 24 % d’entre eux souhaitent aussi que la désinformation et la propagande soient interdites sur les plateformes.

Beaucoup estiment également que les géants de la Tech sont trop gros et puissants, et que la législation a bien du mal à répondre aux enjeux, notamment car les parlementaires manquent souvent de connaissance sur ces dossiers.

Enfin, Google et Netflix sont les compagnies qui sont jugées les plus fidèles à leur mission initiales, tandis que Facebook est la moins populaire. Un tel résultat s’explique probablement par les nombreux scandales qui ont touché le réseau social et notamment Cambridge Analytica.

Ces opinions sont finalement assez proches du reste de la population américaine. Ainsi, en mars dernier, 56 % des répondants estimaient que le gouvernement devrait démanteler les entreprises de la Big Tech si celles-ci devenaient trop dominantes.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.