Sans scrupule, Apple demande des dommages et intérêts à Epic Games

[ad_1]

Le feuilleton sur le conflit entre Apple et Epic Games est loin d’être terminé. Après avoir supprimé le compte développeur d’Epic Games, et par la même occasion pénalisé des centaines d’applications, Apple a maintenant décidé de demander des dommages et intérêts à Epic Games. La firme de Cupertino n’a vraiment peur de rien. Cette demande apparaît dans une escalade de joutes judiciaires, si bien qu’Apple estime désormais qu’Epic Games a rompu son contrat avec l’App Store d’iOS.

Apple revient avec de nouveaux arguments.

Voici la véritable déclaration émise par la firme de Cupertino : « Le mépris flagrant d’Epic pour ses engagements contractuels et autres fautes a causé un préjudice important à Apple. Si elle n’est pas contrôlée, la conduite d’Epic menace l’existence même de l’écosystème iOS et sa formidable valeur pour les consommateurs. » Depuis la plainte déposée par Epic Games en août dernier à l’encontre d’Apple suite à la disparition de Fortnite sur iOS et Android, la firme à la pomme cherche n’importe quelle combine pour retourner la situation. En parallèle de ce procès, l’éditeur de Fortnite est parvenu à réunir de nombreuses entreprises dans ses rangs pour s’opposer aux pratiques mises en place par Apple.

Ce week-end, Apple est donc revenu avec de nouveaux arguments, en soutenant qu’il y avait des justifications commerciales légitimes pour toutes les actions qu’elle a entreprises, ce qui affaiblirait une demande antitrust plus large. Apple a également déposé une plainte dans laquelle on peut lire : « La conduite d’Apple a toujours été raisonnable et […] ses actions ont été entreprises de bonne foi pour promouvoir des intérêts commerciaux légitimes et ont eu pour effet de promouvoir, d’encourager et d’accroître la concurrence ».

Pour le moment, le géant américain n’a pas décidé de commenter ce dépôt de plainte, et souhaite rester dans le silence tant que la situation n’évolue pas. La réponse d’Epic Games est attendue pour le 18 septembre, avant une audience complète le 28 septembre.

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.