Test FIFA 21 – Cette fois, c’est le carton rouge

[ad_1]

Tous les ans depuis de très nombreuses années, la fin d’année est synonyme de la reprise de football virtuelle. Le grand duel entre d’un côté PES (Pro Evolution Soccer), devenu depuis deux ans eFootball PES. Mais aussi et surtout FIFA qui s’est imposé comme le grand leader des jeux de football depuis le début de génération PS3/Xbox 360 il y a déjà 11 ans de cela.

Mais après plusieurs années de règne sans contestation possible, voilà que FIFA est en difficulté. L’année dernière déjà, FIFA 20 ne nous avait pas réellement séduit. Cette année, c’est avec beaucoup de craintes que nous avons enfilé les crampons pour découvrir la nouvelle version de la simulation de football d’EA Sports. L’absence de démo, puis le retour des premiers influenceurs n’étaient pas vraiment rassurants.

Est-ce que cette année FIFA parvient à échapper à la relégation ? Ou est-ce que cette fois c’est le passage en seconde division en attendant la next-gen ? On voit cela tout de suite avec notre test de FIFA 21 !

Acheter FIFA 21

C’est la reprise… Elle est bien difficile

Test FIFA 21

© Presse-citron.net

En entraînement et avant d’attaquer la compétition, la tradition c’est un petit tour de terrain pour découvrir le nouveau millésime de cette année 2020. Et surprise, il n’y a aucune nouveauté dans les modes de jeu. Nous retrouvons toujours les traditionnelles carrières (de joueurs et d’entraîneurs), les compétitions (Ligue 1, Liga, Premiere League, Champion’s League…), le mode Volta (FIFA Street), les différents modes de jeu en ligne avec les matchs classés, les Clubs Pro, Rivals, et le fameux mode FUT (FIFA Ultimate Team).

Ainsi, c’est déjà un premier point assez délicat étant donné que le contenu reste principalement le même (fort heureusement avec de très légères nouveautés et améliorations), mais rien de bien incroyable pour cette version 2020. Pour ce qui est du prix cependant, il reste bien inchangé et le jeu est proposé au prix fort entre 54,99 et 69,99€ selon les revendeurs. Pour les versions « spéciales » du jeu qui vous apportent quelques améliorations (surtout dans le monde FUT), elle est bien proposée à 100€ comme tous les ans.

Mais bon, on va dire qu’au moins cette année, les versions PS5 et Xbox Series X sont offertes si vous achetez le jeu sur PS4 et Xbox One. On se console comme on peut.

Un gameplay sans grands changements

Test FIFA 21

© Presse-citron.net

On ne va pas tourner autour du pot, ce n’est pas dans FIFA 21 que vous allez vivre une nouvelle expérience en termes de nouveautés dans le gameplay. Car oui, ces dernières sont quasiment inexistantes. Étant donné que tout est porté sur l’attaque pour laisser le côté « simulation » sur le banc de touche et tout mettre sur le spectacle et l’improbable, les gestes techniques sont revus et améliorés et encore plus « fous » et simples à réaliser. Cela va être un régal pour ceux qui ont l’habitude, surtout dans les petits espaces.

Pour ce qui est d’une autre nouveauté, c’est dans les nouvelles courses. Il est possible de lancer un joueur et de contrôler l’appel d’un joueur avec le stick droit réalisable suite à un une-deux. L’autre option est de cibler un joueur en appuyant sur L3 et R3 (les deux sticks analogiques) pour pouvoir contrôler uniquement le joueur qui doit réaliser l’appel, pour pouvoir bien réaliser cet appel tandis que l’IA s’occupe de vous faire une passe au millimètre.

Hélas, nous sommes dans FIFA et l’IA est très efficace. Un peu de second degré pour indiquer que la plupart du temps cette nouveauté (qui est une belle idée) ne fonctionnent pas vraiment et c’est bien dommage.

Une carrière convaincante

Test FIFA 21

© Presse-citron.net

Encore une fois, il n’est pas possible de « poursuivre » votre carrière de FIFA 20 vers FIFA 21. Ce qui peut dans un sens être logique (les nouveaux transferts, les nouveaux joueurs, etc…). Admettons, même si la possibilité de recommencer une carrière ou de prolonger la nôtre (qui aura sans doute plusieurs années in-game) pourrait être intéressante. Fort heureusement, la carrière aura le droit à quelques nouveautés qui sont les bienvenues.

Comme toujours, il est possible de choisir entre une carrière de joueurs ou de manager qui vous proposera plusieurs objectifs différents. Quoi qu’il en soit, dans les deux camps, nous découvrons de petites nouveautés et quelques ajouts qui sont les bienvenus. Nous pourrons citer principalement deux gros changements cette année.

Tout d’abord, nous avons désormais le droit à la simulation de match interactive. Si vous n’avez pas envie de jouer tous les matchs (comme ceux qui ne sont pas trop importants), mais que vous tenez tout de même à avoir des résultats corrects, il sera possible d’interagir en LIVE. Le match se déroule sous vos yeux en 2D et vous pouvez choisir différentes options comme réaliser des changements ou bien entrer vous-même en jeu pour reprendre le contrôle du match. Pratique.

Test FIFA 21

© Presse-citron.net

La seconde amélioration concerne le système d’entraînement et la gestion de notre effectif. Depuis plusieurs années dans FIFA il est possible de voir la forme des joueurs, leur mental ou leur moral, et le tranchant des joueurs. Mais jusqu’à maintenant cela n’avait pas trop d’impact et cela évolués un peu aléatoirement. Il suffisait de mettre au repos les joueurs qui joués à chaque match, de faire jouer une fois de temps en temps les joueurs en réserve et tout allait pour le mieux.

Dans FIFA 21, il va falloir gérer cela un peu mieux pour le plus grand bonheur de tous. Oubliez le système d’entraînement qui va grandement évoluer dans cette nouvelle édition. Il sera possible de proposer un développement de vos joueurs afin d’attribuer plusieurs spécificités à un joueur pour qu’il puisse les améliorer au fil des semaines. Ce système permet surtout de faire progresser le joueur dans quelques domaines bien prédéfinis qu’il est possible de changer quand vous le souhaitez. Ce qui est intéressant dans ce mode d’entraînement, c’est que vous allez pouvoir changer la position du joueur sur le long terme ! Cela dépendra de l’augmentation de certaines de ses compétences et la transition sera plus ou moins longue en fonction des joueurs. Il faudra ensuite bien gérer votre équipe pour qu’elle soit compétitive. Un joueur qui s’entraîne beaucoup et joue tous les matchs va beaucoup progresser, mais sera vite fatigué et perdra de son tranchant. Les joueurs au repos ou qui ne jouent pas seront toujours en forme, mais progresseront moins rapidement et n’auront pas un bon moral. L’idée principale sera de trouver le juste milieu parfait !

Pour le reste, pas grands choses de plus à signaler dans cette nouvelle carrière de FIFA 21. EA Sports nous offre enfin le grand retour des prêts avec option d’achat. Nous avons le droit a un correctif à l’algorithme pour avoir des championnats une peu plus serrés et logique ainsi qu’à une refonte de l’interface et de l’esthétique de ce mode carrière.

Un FUT inchangé… Encore.

C’était déjà un gros problème l’année dernière. Et c’est toujours un souci en 2020. Le fameux mode FIFA Ultimate Team est toujours à l’arrêt et n’évolue plus vraiment. Le fameux FUT Champions qui est donc le mode de jeu principal. Les configurations d’avant-match, les matchs amicaux et bien entendu les fameux drafts pour composer votre équipe de rêve.

Cette année, le top 100 des modes FUT Champions et clash d’équipes sont tous les deux étendus à un top 200. Et concernant le mode clash d’équipes, ce dernier va être légèrement bridé avec la Division Rivals afin d’éviter le farming intensifs de certains joueurs. Cependant, il faut souligner qu’il est désormais possible de jouer en co-op à ses deux modes de jeu et que les deux joueurs gagneront des récompenses !

Il est possible de personnaliser encore plus votre club dans cette édition 2021. Personnaliser et améliorer le stade et choisir pas mal d’éléments comme la couleur des sièges, celle des tribunes, les chants des supporters, ou encore l’hymne du club. Dites également adieu aux cartes de forme et d’entraînement que personne ne regrettera.

Enfin, comme dans tous les modes de ce FIFA 21, nous avons le droit à une refonte des menus et de l’esthétique avec désormais deux écrans pour gérer sa carrière FUT. D’une part, les objectifs et récompenses de votre club et de l’autre les différents modes de jeu.

Et si vous vous posez la question, oui, cette année encore nous sommes dans du Pay-to-Win où les joueurs qui passeront à la caisse seront encore grandement avantagés.

Volta qui ne vol pas haut

FIFA 21 Volta

© Presse-citron.net

Pour ce qui est de la grande star de l’année dernière, le mode Volta n’est pas non plus honoré cette année. Comme l’année dernière, nous retrouvons un mode carrière assez… Moyen qui nous permet de retrouver le chemin d’anciennes stars du football (Kakà principalement). Mais comme l’année dernière, ce n’est pas non plus quelque chose de fou.

Le gameplay est amélioré avec des gestes techniques améliorés, plus précis. L’IA est un peu plus équilibrée ce qui permet de faire des matchs plus sympas que l’année dernière ou des fois la défense adverse était aux choux.

Il est enfin possible de jouer en ligne contre des inconnus ou des amis au mode Volta ce qui rajoutera un peu plus d’intérêt au mode de jeu. Enfin, le mode de jeu « clash à l’honneur » arrive dans Volta. Au programme, la possibilité d’affronter une équipe adverse et vous allez pouvoir recruter des stars du football qui se trouvent dans les équipes que vous battez. Cela vous permet de collectionner les stars et de créer une équipe ultime !

Une véritable honte sur Switch

FIFA 21 Switch

© EA Sports

Pour cette partie, nous n’allons pas prendre la peine de détailler. Nous allons simplement vous dire qu’Electronic Arts ose l’impensable et propose le même jeu que l’année dernière, avec son contenu honteux, ses bugs et ses graphismes d’un autre temps. Le seul changement ? Le logo et l’esthétique, pour bien faire croire qu’il s’agit d’une nouvelle version et faire raquer encore les joueurs. Pour plus de détails, nous partageons avec plaisir le test de nos confrères d’IGN UK qui l’expliquent mieux que nous et qui ont du coup littéralement copié/collé leur test de l’année dernière.

FIFA 21 – It’s in the bug

Test FIFA 21

© Presse-citron.net

Que c’est beau de voir un jeu qui évolue d’année en année, non pas pour s’améliorer, mais pour devenir de plus en plus mauvais dans son gameplay ! Sans parler de véritables « bugs » (et encore, il y en a croyez nous), nous retrouvons un gameplay absolument pas équilibré. D’année en année c’est de pire en pire et nous nous demandons comment EA se débrouille pour autant saboter son jeu ? C’est terminé le temps de la simulation, nous sommes de nouveau dans un jeu assez orienté arcade avec des actions tellement improbables. Même Cristiano Ronaldo et Léo Messi à leur summum n’arrivaient pas à enchaîner autant de gri-gris qu’un joueur « lambda » dans FIFA 21.

L’attaque est dévastatrice tandis que la défense est catastrophique. On vous laisse imaginer le résultat final. La moindre contre-attaque ou passe en profondeur sont susceptibles de plier un match.

Enfin, que dire des menus du jeu ? Car oui, même si tout cela a été refait, ce n’est pas fluide. Il y a des saccades, des ralentissements et faire une composition d’équipe lorsque l’on joue en match rapide est parfois compliqué. Comme les précédentes années. C’est tout simplement affligeant. Vraiment.

Bilan – Carton rouge et relégation pour FIFA 21

Test FIFA 21

© Presse-citron.net

Mais que dire de ce FIFA 21 ? Comment un joueur comme moi qui a vécu de si belles années à pratiquement mettre de côté de nombreux jeux pour ne faire que du FIFA, peut-il accepter ce qui est en train de se passer depuis quelques années ? Strictement aucune nouveauté au niveau des modes de jeu. Très peu de nouveautés dans le gameplay, dont ce dernier devient encore plus une catastrophe que dans FIFA 20. Pas de changements majeurs dans la plupart des modes de jeu déjà existant. Seule la carrière bénéficie de légères améliorations qui prolongent celles de l’année dernière. Et enfin, un jeu toujours buggué, mal équilibré et avec des menus qui bugs encore d’année en année. Pour ce qui est du prix, ne vous en faites pas, nous restons sur de solides bases entre 60 et 100€ selon les versions du jeu. C’est assez scandaleux.

Alors, à 20/30€ via une simple mise à jour comme ce fut le cas pour eFootball PES 2020, la pilule aurait été bien plus simple à digérer et accepter. On aurait pu être bien plus tolérant. Mais là, ce n’est juste pas possible. Vraiment. Une immense déception et comme on le dit tous les ans : On espère que FIFA reviendra en force l’année prochaine. Avec la PS5 et la Xbox Series X, aucune excuse possible.

Acheter FIFA 21

FIFA 21

69,99€

On aime

  • Une carrière encore améliorée et plus poussée
  • Le contenu de base reste tout de même solide
  • Des nouveautés pour Volta

On aime moins

  • Incroyable mais vrai, pour la troisième année de suite, les menus bugs encore.
  • Un gameplay claqué : Défense ingérable, attaque surpuissante (et trop rapide) des gardiens aux choux
  • Aucune nouveauté dans les modes de jeu
  • FUT qui n’évolue plus depuis 2 ans
  • Le prix reste aussi fort par contre !


[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.